Le blogue 

des BIBLIOTHÈQUES

de la CSRDN 

  • Amélie Lafleur

La grossophobie dans La grosse laide


J’ai lu La grosse laide (Marie-Noëlle Hébert – octobre 2019). Mettons que le titre fesse assez dans le dash!

La première fois que je l’ai feuilleté, les larmes me sont montées aux yeux, alors je me suis assise à la maison et je l’ai lu. C’est un témoignage tellement touchant. J’avais l’impression de lire un journal intime et je faisais même attention de ne pas toucher les illustrations toutes faites au plomb, comme si j’allais salir les pages.


Il faut parler de ce livre-là dans les classes parce qu’il faut parler d’acceptation de soi, du bien-être lié à la santé physique et à la santé mentale. Il faut aussi conscientiser les jeunes à grossophobie, c'est-à-dire à la discrimination dont les personnes en surpoids sont souvent victimes.

Merci encore à distribution HMH de nous avoir fait découvrir ce roman graphique.

Note : 4.5/5

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout